Jour de verdict à la FIFA ? L’Algérie retient son souffle: Voici les 3 scénarios possibles

 la Fédération algérienne de football (FAF) a déposé une plainte auprès de la commission de discipline de la FIFA pour dénoncer l’arbitrage calamiteux du gambien Bakary Gassama, lors du match face au Cameroun, comptant pour les barrages mondialistes. 

A cet égard, un dossier bien ficelé a été préparé avec en prime un rapport détaillé d’une société internationale spécialisée dans l’évaluation du rendement des arbitres, grâce à l’intelligence artificielle qui a décelé 7 erreurs commises par l’arbitre gambien.

Selon toute vraisemblance, le verdict de l’instance faitière du football mondial ne devrait pas déroger à ces trois éventualités :

  • Report de la décision finale à une date ultérieure pour d’amples enquêtes.
  • Confirmer le résultat acquis sur le terrain, tout en innocentant l’arbitre gambien Bakary Gassama des accusations algériennes.
  • Rejeter la requête déposée par la Fédération algérienne de football pour vice de procédure.

En tout état de cause, il est très improbable que la Fédération internationale de football (FIFA) décide de faire rejouer le match, d’autant plus qu’aucune enquête d’intégrité n’a pas été ouverte à l’encontre de l’arbitre gambien Bakary Gassama. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *