277363103 156953150069163 7175608103451991099 n

URGENT: Le Colonel Assimi Goïta veut quitter la CEDEAO, changer la langue française et quitter le Franc CFA

Le Colonel Assimi Goïta a décidé de sortir le Mali de la CEDEAO, supprimer la langue française et suspendre le Franc CFA pour créer une nouvelle monnaie. Depuis plusieurs semaines il existe une tension entre le nouveau gouvernement malien et les autorités de certains pays de la région ouest-africaine qui dirigent la communauté économique des états d’Afrique de l’ouest CEDEAO.

Le Colonel Assimi Goïta arrivé au pouvoir par la force en écartant l’ancien Président Ibrahim Boubakar Keita et son gouvernement a décidé de changer l’orientation politique et économique du Mali. Contesté à son arrivée par ses pairs des pays voisins qui ont automatiquement exigé un retour à l’ordre constitutionnel le Colonel Assimi Goïta a décidé de faire chemin seul.

Le Mali a été suspendu de quasiment toutes les organisations internationales et isolé de la communauté mondiale. La France par la voix de son président Emmanuel Macron a gravement critiqué le régime du Colonel Assimi Goïta qu’elle a qualifié d’illégitime. La France a mis fin à l’opération militaire au Mali qui avait pour objectif de soutenir l’armée face à la menace terroriste et suspendu son aide économique au pays.

Le nouveau premier ministre malien Maiga a plusieurs fois réagit en affirmant que la position politique de la France n’empêchait pas le gouvernement malien de poursuivre ses objectifs. Le gouvernement français à travers ses médias RFI et FRANCE 24 a fait monter une polémique selon laquelle le mali avait fait venir des mercenaires russes du groupe Wagner pour former l’armée malienne.

Plusieurs militaires russes ont été signalés dans les régions du Mali par les médias français. Le gouvernement malien avait démenti cette information qu’elle avait qualifié d’une accusation non fondée.

Parallèlement le gouvernement du Colonel Assimi Goïta a procédé à l’achat d’armement pour renforcer la capacité militaire de l’armée face à la menace terroriste. Face à la pression de la CEDEAO le gouvernement malien avait promis d’organiser des élections présidentielles dans un délai de 5 ans jusqu’à nouvel ordre.

Plusieurs délégations de la CEDEAO ont défilé à Bamako pour rencontrer le Colonel Assimi Goïta dans le but d’imposer un calendrier de sortie de crise. Il y a seulement quelques jours, le gouvernement malien avait répondu positivement à la CEDEAO en proposant un nouveau calendrier qui devrait organiser des élections présidentielles dans deux ans.

Rejeté par la CEDEAO, le Colonel Assimi Goïta a décidé de jouer à une autre carte politique. Il a d’abord suspendu la diffusion des médias français RFI et France 24 et interdit la vente des journaux papiers français sur le territoire national malien.

Récemment nous venons d’apprendre de sources sûres de la présidence que le Colonel Assimi Goïta a décidé de sortir le Mali de la CEDEAO, supprimer la langue française et suspendre le Franc CFA pour créer une nouvelle monnaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *