Anthony Mandrea

Une pépite binationale fait son choix définitif entre la France et l’Algérie !

Né de père français et de mère algérienne, le dernier rempart angevin est éligible pour porter la casaque des « Fennecs » et des « Bleus ».

« Ma mère est algérienne, représenter l’Algérie serait une belle chose pour moi et ma famille » a lancé Anthony Mandrea dans une déclaration accordée à « La Gazette du Fennec. » « Même si Belmadi part, je ne changerai pas d’avis. Je remercie les fans qui veulent de moi en Algérie. » a-t-il poursuivi.

Un excellent renfort en perspective pour le double champion d’Afrique qui cherche désespérément le digne successeur de Rais Mbolhi, qui devra mettre un terme à sa carrière internationale, à l’issue de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023.

Redevenu titulaire avec Angers, le binational Anthony Mandrea a bien saisi sa chance, comme en atteste sa sortie époustouflante face au FC Nantes, qui lui a permis de figurer dans l’équipe de la semaine en Ligue 1.

Ancien international avec les sélections « tricolores » des jeunes, ce dernier peut toujours changer sa nationalité sportive, conformément aux règlements de la Fédération internationale de football (FIFA).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *