13 2

Un responsable du Hamas appelle les États-Unis à faire pression sur Israël pour obtenir un cessez-le-feu permanent

Le secrétaire d’État américain se rend ce lundi au Moyen-Orient

12.1
Un responsable du Hamas appelle les États-Unis à faire pression sur Israël pour obtenir un cessez-le-feu permanent 3

Un haut responsable du Hamas a appelé lundi (10) les États-Unis à faire pression sur Israël pour qu’il mette fin à la guerre à Gaza. Cet appel intervient dans le cadre du programme du secrétaire d’État américain Antony Blinken dans la région, qui vise à renforcer les efforts de cessez-le-feu.

Blinken devrait se rendre en Égypte et en Israël lundi (10). Il entend également veiller à ce que la guerre ne s’étende pas au Liban.

“Nous appelons l’administration américaine à faire pression sur l’occupation pour qu’elle mette fin à la guerre à Gaza et le mouvement Hamas est prêt à réagir positivement à toute initiative garantissant la fin de la guerre”, a déclaré Sami Abu Zuhri, un haut responsable du Hamas.

lire aussi La moitié de la population de Gaza « devrait avoir faim » d’ici la mi-juillet, selon l’ONU

Pour sa huitième visite dans la région depuis que des militants du Hamas ont attaqué Israël le 7 octobre, déclenchant l’épisode le plus sanglant du conflit israélo-palestinien vieux de plusieurs décennies, Blinken devrait également se rendre en Jordanie et au Qatar cette semaine.

Il devrait rencontrer le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi au Caire, avant de se rendre en Israël plus tard ce lundi (10), où il rencontrera le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Yoav Gallant, selon un calendrier du Département d’État.

Plus tôt cette semaine également, des habitants palestiniens ont déclaré que les chars tentaient d’avancer plus profondément dans le nord de la ville de Gaza, en contournant Shaboura, l’un des quartiers les plus densément peuplés et militants du centre-ville.

Les forces blindées israéliennes se sont déjà emparées de toute la bande frontalière de Gaza avec l’Égypte, en passant par Rafah jusqu’à la côte méditerranéenne, et ont envahi de nombreux quartiers de la ville de 280 000 habitants, emmenant environ un million de personnes déplacées qui s’abritaient à Rafah pour fuir vers d’autres endroits. .

La visite de Blinken intervient après que le président américain Joe Biden a publié le 31 mai le cessez-le-feu en trois phases proposé par Israël qui appelle à la fin permanente des hostilités, à la libération des otages israéliens et des prisonniers palestiniens et à la reconstruction de Gaza.

L’attaque du Hamas a tué 1 200 personnes et pris environ 250 autres en otages, selon les calculs israéliens. En réponse, Israël a lancé une attaque sur la bande de Gaza qui a tué plus de 37 000 Palestiniens, a rapporté dimanche le ministère de la Santé du territoire contrôlé par le Hamas (9).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *