275809057 10225053961767440 3128418757950131800 n

Sébastien Haller a confié ne pas regretter son choix pour la Côte d’Ivoire 

Le meilleur buteur de la Ligue des champions et du championnat des Pays-Bas, Sébastien Haller, aurait pu être l’avant-centre de l’équipe de France, qu’il a côtoyé de 16 ans à 21 ans, dans toutes les équipes de jeunes. En 2020, le buteur de l’Ajax Amsterdam a décidé de jouer pour la Côte d’Ivoire, le pays de sa maman.

Il a disputé sa première CAN avec les Eléphants, au Cameroun, en début d’année. Lors d’une interview accordée à CANAL+ et diffusée à l’émission ‘’ Talents d’Afrique’’, hier lundi 14 mars 2022, l’attaquant des champions d’Afrique 2015, Sébastien Haller, qui aurait pu représenter la France, mais a préféré la Côte d’Ivoire, assume totalement son choix. Il dit ne pas regretter de défendre les couleurs des Orange-Blanc-Vert. ‘Je n’ai pas été influencé pour venir jouer pour la Côte d’Ivoire. C’est une démarche personnelle. J’ai zéro regret concernant mon choix de jouer pour la Côte d’Ivoire. C’est vrai, j’ai mis un peu de temps avant de venir, mais je n’étais pas encore prêt. Quand le moment est venu, je n’ai pas hésité, je suis venu tout de suite.

En vérité, depuis mes 16-18 ans, la Côte d’Ivoire a été toujours présente dans ma vie’’, a-t-il confié. Malgré l’élimination de l’équipe de Côte d’Ivoire en 8è de finale de la récente fête du football continental, au Cameroun, face à l’Egypte, aux tirs au but, Sébastien Haller éprouve de la fierté d’avoir été à ce rendez-vous avec les Eléphants.

‘’ Je suis très fier d’avoir disputé ma première CAN avec l’équipe de Côte d’Ivoire au Cameroun. Ça été un moment de ferveur. Ce n’est pas une simple compétition sportive, mais elle a été une aventure humaine dans laquelle j’ai été fortement impliqué’’. Après l’échec de la sélection de Côte d’Ivoire en 8è de finale de la CAN 2022, l’artificier de l’Ajax explique l’élimination des Eléphants face aux Pharaons d’Egypte. ‘’On est tombés face à un adversaire expérimenté. L’Egypte sait gérer cette compétition’’, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *