telechargement 64

Quelle provocation : la presse camerounaise humilie les “Fennecs” d’une façon assez grotesque

La presse camerounaise n’a pas manqué de provoquer « les Fennecs » d’une façon assez grotesque après que la Fédération internationale de football (FIFA) ait rejeté le recours déposé par la Fédération Algérienne de football (FAF). « En clair, la commission des arbitres de la FIFA confirme que toutes les décisions prises par Bakary Gassama et les arbitres Vidéo étaient CORRECTES. Les Algériens verront donc le mondial à la Télévision. » peut-on lire dans le média CFOOT.

De son côté, le site camfoot ne s’est pas gêné pour dénigrer les supporteurs algériens

« Il fallait trouver un bouc-émissaire pour donner du grain à moudre au peuple. L’arbitre du match, Bakary Gassama, est le coupable désigné. Deux jours après le traumatisme, la Fédération Algérienne avait annoncé un recours auprès de la FIFA pour faire rejouer le match. Elle a estimé « l’arbitrage scandaleux ». Ainsi, les médias traditionnels et sociaux ont repris la balle au rebond et saupoudré l’affaire en y injectant le nectar des fake news« .

La presse camerounaise n’est pas à première dérive, le journaliste camerounais Sismondi Barlev Bidjocka a fait preuve d’un manque de respect manifeste envers Djamel Belmadi, le sélectionneur des « Fennecs ».

« Raciste qu’il est, INFANTINO le président de la FIFA, voit les algériens comme ses frères blancs qu’il doit protéger contre les Camerounais noirs comme l’a si bien Dit le terroriste Belmadi » avait-il annoncé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *