276056317 1669684913396102 5326163020427879642 n

NBA – LeBron en pleine course aux stats ? L’avis cash de Jordan sur cette pratique

Dominateur malgré son âge, LeBron James se rend toutefois coupable de stat padding depuis quelque temps. Une tactique qui fait débat auprès des joueurs, notamment du côté d’un certain Michael Jordan… Il y a des années de cela, le Hall of Famer avait ainsi eu des mots très clairs sur le sujet.

Si l’on devait trouver une chose positive de cette saison des Lakers, ce serait probablement le niveau de jeu affiché par LeBron James. Alors qu’il se rapproche toujours plus de la retraite et que son corps a montré des premiers signes de faiblesse depuis un an, le n°6 continue d’exceller au plus haut niveau. À l’heure actuelle, il est tout simplement le deuxième meilleur scoreur de la ligue avec 29.7 points de moyenne, y ajoutant plus de 8 rebonds et passes par match.

Or, s’il est bien évidemment impressionnant que le King performe autant alors qu’il a 37 ans, la manière dont il procède dérange énormément d’observateurs de la balle orange. Selon ses détracteurs, LBJ ne joue plus que pour lui-même, au détriment des résultats des Californiens (29-39, 9ᵉ à l’Ouest). Il a d’ailleurs été pris en flagrant délit lors du match face aux Raptors, faisant ses stats dans le vide alors que son équipe sombrait. Pas franchement très glorieux de la part de l’ailier…

Michael Jordan pas fan du stat padding

Ce qu’on appelle en anglais du stat padding a déjà été reproché à son coéquipier Russell Westbrook par le passé et fait régulièrement débat. Certains sont résolument contre, à l’instar de Michael Jordan qui avait abordé le sujet il y a quelques années, lors d’une interview. Bien entendu, ses propos ne pouvaient en aucun cas concerner le Chosen One, mais nul doute que ses haters n’hésiteront pas à s’en servir contre le quadruple champion :Eh bien, ça ne m’a jamais vraiment motivé. Les statistiques ne font que s’ajouter au reste. Quand on fait des efforts, on ne s’en soucie pas. Les bonnes choses arrivent si les gens travaillent dur. Si j’avais joué pour les stats, je n’aurais jamais pris ma retraite en 1993 et je serais encore en train de courir après le record de points de Kareem Abdul-Jabbar.

Ce n’est pas ce qui me motive. Là où cela peut être intéressant, c’est pour aider les futurs fans à juger votre niveau. Ce sont les seules façons dont je regarde les statistiques. Il s’agit de gagner des titres et de gagner des matchs. Les statistiques qui comptent pour moi, ce sont les matchs que nous gagnons et les bagues que vous collectionnez au bout du compte, rien d’autre.

Michael Jordan n’était pas du genre à se soucier des stats, lui qui se concentrait avant tout sur la victoire. Voilà ce que certains vont reprocher à LeBron, lui qui peut dépasser Abdul-Jabbar au classement des scoreurs l’année prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *