Motsepe sort son bâton pour combattre la corruption dans le football africain

Le président de la Confédération Africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s’apprête à prendre une décision radicale pour combattre la corruption au sein de l’instance faitière du football africain. Selon le site égyptien « Yallakora« , le patron de la Confédération Africaine de football compte ouvrir une procédure disciplinaire contre certains membres du bureau exécutif de la CAF.

Cette procédure disciplinaire est due à la décision du bureau exécutif de programmer la finale de la Ligue des champions de la CAF au Stade Mohamed 5 au Maroc.

Une décision surprenante surtout que le club marocain Wydad a pris une sérieuse option pour la qualification à la finale suite à sa victoire en match aller, hors de ses bases devant les anglais de Petro sur un score 3-1.

Pour rappel, l’apothéose de la précédente édition de la C1 a eu lieu également au Stade Mohamed 5 au Maroc.

On s’attend à ce que Patrice Motsepe prenne une décision radicale en annulant la décision du bureau exécutif qui se trouve sous l’emprise du très influent Fouzi Lekjaa.

Cette mainmise marocaine est devenue très flagrante lors des dernières années, précisément depuis la venue du tristement célèbre Ahmad Ahmad à la tête de la CAF. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *