278287252 10225204153802147 3227113044070048998 n

Matches amicaux Côte d’Ivoire face à la France et à l’Angleterre “Beaumelle décline toute responsabilité”

Patrice Beaumelle nous a confié ne pas vouloir être mêlé à cette histoire de commissions et autre. Il y a un jour, nous avons publié un post relatif aux matches amicaux qui ont opposé la Côte d’Ivoire à la France et à l’Angleterre. Dans cette publication, nous sommes interrogé en disant que l’ex-sélectionneur des Éléphants, Patrice Beaumelle, dont le contrat a pris fin le 6 avril dernier, a gagné quoi dans l’argent perçu par le CONOR lors de ces rencontres de prestige disputées par les champions d’Afrique 2015 devant les Bleus et les Three Lions.

Et ce, au mois de mars dernier.

Après lecture de notre post, sur les réseaux sociaux, le technicien français nous a fait parvenir, ce jour, un message vocal, par WhatsApp, dans lequel il dit clairement qu’il ne veut surtout pas être mêlé à cette histoire de commissions et autre.”Je me permets de réagir par rapport à votre post fait sur Facebook dans lequel je suis mêlé un petit peu à des histoires de matches amicaux.

Je voudrais juste clarifier la situation.

Avant la CAN 2022, au Cameroun, j’ai été sollicité par 3 nations pour organiser des matches amicaux au mois de mars. Il y avait l’Irlande, l’Angleterre et la France. La France devait jouer me semble-t-il contre le Portugal, et l’Angleterre devait affronter l’Italie. Le Portugal et l’Italie ayant été aux barrages, ces matches ont été, donc, annulés. La France et l’Angleterre nous ont sollicité pour organiser des matches amicaux.

Je n’ai géré que l’aspect sportif de ces deux rencontres amicales.

J’ai accepté de jouer ces matches sans savoir si j’allais être toujours à la tête de l’encadrement technique des Éléphants puisque mon contrat prenait fin, initialement, le soir de la finale de la CAN 2022, à savoir le 6 février dernier. J’ai accepté la proposition des matches amicaux parce que je pensais qu’il serait important que l’équipe de Côte d’Ivoire joue face à ce qui se fait de mieux au monde en matière de football. Je n’ai géré que le sportif. Dans tout cela, je n’avais aucune ambition financière. Donc, je ne vois pas pourquoi j’aurais pris un centime d’euro pour organiser ces matches.

Un coach, comme les joueurs, gagne de l’argent lorsqu’on gagne des matches.

J’espère que ma réponse est très claire. Je ne veux surtout pas être mêlé à cette histoire de commissions et autre. Merci.” a tenu à préciser l’ex-adjoint d’Hervé Renard.

Pour rappel, l’organisation des matches amicaux internationaux est un business très juteux. Et ce, à l’approche d’une grande compétition comme la Coupe du monde. Elle est confiée à des agents détenteurs d’une licence FIFA. Ces derniers gagnent entre 5 et 6000 euros pour la retransmission d’un match sur une chaîne africaine. Les cachets des sélections varient entre 800.000 et 2 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *