safe image

Man city – Atletico, une bagarre éclate dans le tunel, la police intervient (Vidéo)

Diego #Simeone a failli réussir son coup avec 60 minutes d’observation et une dernière demi-heure de feu qui avait vu City incapable de sortir la balle et a fait du Cholismo niveau roublardise. Les Colchoneros ont pété les plombs durant les arrêts de jeu avec une bagarre générale à la fin. 14 tirs à 10 en faveur des locaux. #Felipe a pris un rouge en fin de match.

Fierté, sentiment et passion. Impossible de ne pas voir la gigantesque banderole qui couvrait une bonne partie du stade Wanda. Ce n’est pas le stade rojiblanco qui a besoin d’un interrupteur pour se mettre à bouillir. Les fans se sont préparés dès la première seconde pour la compagnie titanesque devant les redoutables joueurss de Pep Guardiola, l’entreineur du Manchester City. Rien à reprocher à un Atlético de Madrid courageux qui a tenté de gagner jusqu’à la fin du match. Comme cela lui est arrivé au Chelsea à la veille, être meilleur que son rival n’est pas suffisant.

Les dernières minutes de l’Atlético de Madrid contre Manchester City ont été marquées par une formidable bagarre qui a duré quatre minutes et s’est terminée par l’expulsion de Felipe et l’avertissement de Savic et Aké. Tout a commencé sur l’aile, avec un tacle de Felipe à Foden que le Brésilien a terminé par un coup de pied sans possibilité de contester le ballon. Le joueur de City s’est vautré sur l’herbe jusqu’à ce qu’il a réussi à entrer dans l’herbe pour perdre du temps. Stefan Savic l’a vu. Il l’a poussé dehors et tout l’enfer s’est déchaîné.

Un formidable bagarre s’est formé auquel les deux gabarits ont participé. Les joueurs qui étaient sur le terrain et sur le banc se sont bousculés et la bataille a été menée sur le terrain. L’arbitre a attendu que les joueurs se séparent pour tirer des cartons. Il a donné un carton rouge à Felipe pour le coup de pied et des cartons jaunes pour Savic, qui a tiré Grealish et Aké par les cheveux.Bref, un bon match qui finit avec une bagarre. Mais ce n’est pas suffisant. Il manqueait un but de l’Atletico.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *