Mali : Boubacar Karamoko Traoré condamné à un an de prison

Le verdict est tombé pour Boubacar Karamoko Traoré. Le chargé de mission du Premier ministre Choguel Maiga a été condamné lundi à un an de prison pour « atteinte au crédit de l’État » et « diffusion de propos mensongers de nature à perturber la paix publique ».

Mali : un an de prison pour Boubacar Karamoko Traoré
Au Mali, Boubacar Karamoko Traoré, proche collaborateur du Premier ministre de Transition, Choguel Maiga est condamné à un an de prison ferme. Il lui est poursuivi pour « atteinte au crédit de l’État » et « diffusion de propos mensongers de nature à perturber la paix publique ».

L’acteur politique avait signé au nom de la frange du mouvement M5-RFP, fidèle au Premier ministre, un communiqué exigeant le retour à l’ordre constitutionnel au Mali. Arrêté dans la foulée et placé en garde à vue, il a finalement été condamné pour « atteinte au crédit de l’État » et « diffusion de propos mensongers de nature à perturber la paix publique ».

Pour l’heure, Choguel Maiga, qui avait soutenu son collaborateur dans sa démarche, n’a pas commenté ce verdict. Mais au sein de l’opinion, on assure que les relations ne sont plus bonnes entre le Chef du gouvernement et le président de la transition. Fragilisé, Choguel Maiga reste à la primature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *