278069812 140199598520449 5280059348864821426 n

Les photos de Samuel Eto’o filmés en train de soudoyer l’arbitre gambien Bakary Gassama

Selon les Algériens, voici les photos de Samuel Etoo filmés en train de soudoyer l’arbitre gambien Papa Gassama. Les fédérations ont déposé une lettre à la FIFA pour une revanche pour les allégations de corruption de l’arbitre.

Selon le journaliste algérien Aref Mashakra, le président de la Fédération camerounaise de football Samuel Eto’o a corrompu l’arbitre gambien Papa Bakary Gassama en lui versant une somme de 100 000 euros. Il soutient que la rencontre de l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun avec l’arbitre gambien a eu lieu à Paris.Il contredit donc certains de ses confrères algériens qui évoquent une rencontre dans un hôtel en Algérie et une somme de 40 000 euros. Qui doit-on alors croire puisque la fabrication des fake bat les records depuis la qualification du Cameroun sur la pelouse de Blida.

Lors d’une session extraordinaire hier à Zurichberg, le président de la FIFA Gianni Infantino a jugé que le match entre le Cameroun et l’Algérie était entaché par une injustice inacceptable de l’arbitrage. L’arbitre gambien Bakary Gassama a été suspendu pour 12 mois alors que le match sera rejoué le 9 avril à Estadio Manuel Martinez en Espagne. Le président de la FECAFOOT Samuel Eto’o a réagi avec mécontentement à la décision prise par l’organe directeur du football mondial.

L’arbitre a-t-il été corrompu ?

Maher Genina, journaliste égyptien de la chaîne On Time Sports vient de jeter un véritable pavé dans la marre, ce week-end, en faisant des révélations fracassantes sur de nouveaux éléments concernant le recours introduit par la FAF, la Fédération algérienne de football, auprès de la FIFA au sujet de l’arbitrage vicieux du match barrage de la coupe du monde 2022, Algérie-Cameroun, (1-2 ap), du 29 mars à Blida.

Selon les sources du journaliste « l’enquête de la FIFA a pris une autre tournure avec de nouveaux éléments en faveur de l’Algérie », tout en évoquant un enregistrement audio compromettant, Il affirme que « la FIFA enquête actuellement sur l’affaire d’un arbitre qui a reçu une somme d’argent par virement sur son compte via une société appartenant à un président d’une fédération dont la sélection est qualifiée au prochain mondial ». Les noms des personnages en question ne sont pas cités nommément par le journaliste, mais on comprend aisément qu’il ne peut s’agir que de l’arbitre gambien Bakary Gassama et de Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot, la Fédération camerounaise de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *