dettes pays afrique

Les 10 pays Africains les plus endettés

La dette extérieure, définie par la Banque mondiale (BM) comme la somme de la dette publique et de la dette privée, garanties et non garanties, et de la dette à court terme (délai maximum d’un an), ne cesse de croître au niveau du continent africain pris globalement. À cause des déficits budgétaires abyssaux, surtout au cours de ces trois dernières années, le recours à l’endettement est l’une des solutions adoptées par de nombreux pays africains. 

Lire aussi CAN 2025 : le pays organisateur, finalement désigné !

Selon le rapport de la Banque mondiale sur la dette extérieure 2022, à fin 2021, le stock de la dette extérieure totale des pays du continent s’est établi à 1074 mds de dollars, dont 790 mds contractés par les pays d’Afrique subsaharienne et 284 mds par les pays africains de la région Mena (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Ce montant est relativement élevé par rapport au PIB du continent qui tourne autour de 3 000 mds de dollars, mais il demeure très soutenable, même si on note des divergences énormes entre les pays. 

Lire aussi Le rappeur Black M lynché pour avoir traité son pays d’origine de “pauvre”

Autre signe que l’Afrique est loin d’être surendettée vis-à-vis de l’extérieur, la dette africaine ne représente que 11,55 % du stock de la dette extérieure mondiale (hors pays de l’OCDE) qui s’établit à 9 296 mds de dollars à fin 2021, et seulement 39,75 % de celle de la Chine, seconde puissance économique mondial. 

  • Afrique du Sud (170,01 mds)
  • Égypte (143,25 mds)
  • Nigeria (76,21 mds)
  • Angola (67,28 mds)
  • Maroc (65,41 mds)
  • Mozambique (62,82 mds)
  • Tunisie (41,6 mds)
  • Kenya (41,20 mds)
  • Ghana (36,18 mds)
  • Éthiopie (30,02 mds).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *