gettyimages 1237623620 612x612 1
TOPSHOT - Dancers perform during the opening ceremony of the Africa Cup of Nations (CAN) 2021 football tournament at Stade d'Olembé in Yaounde on January 9, 2022. (Photo by Kenzo Tribouillard / AFP) (Photo by KENZO TRIBOUILLARD/AFP via Getty Images)

Le mal qui ronge le football Africain ?

Soucieuse de garantir le respect des exigences en matière de qualité des infrastructures footballistiques sur le « Continent-mère », la Confédération Africaine de Football (CAF) a publié cette semaine la liste des stades non-homologués, pays par pays et ce, en vue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN 2024.

C’est le mal endémique du football africain ! Parmi les 54 pays membres de la Confédération Africaine, vingt-quatre ne disposent pas du moindre stade aux normes internationales sur leur territoire !

Plusieurs nations engagées dans les éliminatoires de la CAN 2024 ont ainsi été recalées par la CAF et seront contraintes de disputer leurs prochains duels « à domicile » dans un autre pays en vue des 3e et 4e journées des qualifications qui auront lieu à partir de mi-mars prochain.

Lire aussi 5 cracks du football Africains qui vont exploser en 2023 sur la scène Européenne

La RDC et le Burkina Faso privés de matchs à domicile !

C’est notamment le cas de la RDC, du Burkina Faso, de la Centrafrique ou encore de la Guinée, qui devait initialement accueillir la CAN 2025. La présence parmi cette liste fait vraiment tache pour les Congolais, Burkinabè et Guinéens, censés disposer de solides infrastructures footballistiques sur leurs territoires.

Lire aussi 3 joueurs Africains dans la liste des meilleures affaires de la fenêtre de transferts estivale

Ci-après la liste des pays qui ne disposent pas de stades homologués en vue des éliminatoires de la CAN 2024:

1) RDC

2) Guinée

3) Burkina Faso

4) Centrafrique

5) Gambie

6) Niger

7) Sierra Leone

8) Cap-Vert

9) Bostwana

10) Burundi

11) Eswatini

12) Ethiopie

13) Guinée-Bissau

14) Kenya

15) Lesotho

16) Libéria

17) Mozambique

18) Namibie

19) Rwanda

20) Sao Tomé

21) Soudan du Sud

22) Soudan

23) Ouganda

24) Zimbabwe

Ces facteurs ont tous contribué à un déclin relatif du football africain par rapport à d’autres régions du monde. Cependant, il y a aussi de nombreuses initiatives visant à améliorer la situation, notamment des programmes de développement des jeunes joueurs et des réformes de gouvernance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *