275112025 1660448777653049 1943745329441869352 n

L’Arnaqueur de Tinder : son garde du corps demande des millions à Netflix et affirme être victime de Simon Leviev

D’autres victimes de l’Arnaqueur de Tinder se dévoilent depuis la mise en ligne du documentaire Netflix. Dernière en date : Piotr Kaluski, le garde du corps de Simon Leviev, qui se dit lui-même extorqué par l’escroc.Une nouvelle victime vient s’ajouter à la liste des personnes arnaquées par Simon Leviev, de son vrai nom Shimon Hayut. Celui qu’on a surnommé L’Arnaqueur de Tinder et qui a fait l’objet d’un documentaire sur Netflix s’est fait passer pour un riche héritier qui a extorqué environ 10 millions de dollars à une dizaine de femmes en Europe.

Après leur avoir fait miroiter une vie de rêve, entre jets privés, hôtels étoilés et voitures de luxe, Simon Leviev leur faisait croire qu’il était pourchassé par des ennemis mystérieux qui en voulaient à sa fortune. Cette supercherie afin de soutirer de l’argent à ses victimes pour lui venir en aide était montée avec l’aide de son garde du corps et bras droit Piotr Kaluski, qui apparaissait ensanglanté sur des photos pour prouver leur discours, si l’on en croit le documentaire de Netflix.

LE GARDE DU CORPS DE SIMON LEVIEV PREND LA PAROLE

Sauf qu’aujourd’hui, ce garde du corps prend la parole et affirme que le portrait qui est fait de lui dans L’Arnaqueur de Tinder est faux. Selon le Daily Mail, Piotr Kaluski affirme par le biais d’une lettre diffusée par son avocate Joanna Parafianowicz qu’il n’a jamais rien fait de mal et qu’il est lui aussi une victime de Simon Leviev, qui l’aurait aussi escroqué et qui lui doit encore 11 000 dollars pour services rendus.

“Ses droits personnels ont été violés de manière flagrante et illégale, mais aussi le protagoniste principal du documentaire doit à mon client une rémunération pour les services rendus (environ 10 000 euros) et échappe à ce paiement. […] Mon client est une personne non impliquée dans le projet décrit dans la production, il n’avait aucune connaissance des activités financières de son employeur et ne peut être associée de quelque manière que ce soit aux allégations formulées.”

Mais ce n’est pas tout puisque Piotr Karluski voudrait que Netflix retire le documentaire de son catalogue. Dans une lettre obtenue en exclusivité par TMZ, l’ancien garde du corps de Simon Leviev demande également des excuses officielles de la part du géant américain et réclame par ailleurs 5,6 millions de dollars (environ 4,9 millions d’euros).

Pour le moment, Netflix n’a pas répondu à cette demande de Piotr Kaluski, qui viendrait donc s’ajouter à la liste des victimes de Simon Leviev, qui a pour ambition de produire un biopic façon Le Loup de Wall Street. De leurs côtés, Cecilie Fjellhøy, Pernilla Sjoholm et Ayleen Charlotte, les trois femmes présentes dans le documentaire L’Arnaqueur de Tinder, ont lancé une cagnotte sur GoFundMe pour espérer rembourser leurs dettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *