“La campagne de dénigrement” Belmadi, les dirigeants algériens préparent une riposte de taille

L’instance faitière du football algérien tentera dans ce communiqué de défendre son coach Djamel Belmadi, qui a été victime d’une vraie campagne de dénigrement après son interview  postée sur le site de la « FAF ».

Pour rappel, l’ancien joueur de Manchester City n’a pas été tendre avec le gambien Bakary Gassama, l’arbitre qui a officié le match face au Cameroun, comptant pour les barrages mondialistes.

« Il a enlevé l’espoir de tout un peuple ..Je n’ai pas aimé voir l’arbitre le lendemain confortablement assis dans nos salons à l’aéroport boire un café et manger un mille-feuille (…) Je ne dis pas qu’il faut le tuer mais il ne faut pas le laisser tranquille. » a-t-il lancé.

Les insinuations de Djamel Belmadi n’ont pas été appréciées par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) qui a publié un communiqué condamnant les propos de ce dernier : « Le Cameroun se réserve le droit de porter l’affaire, dans les prochains jours, devant la Commission d’éthique de la FIFA » peut-on lire dans ce communiqué. 

Le football africain pouvait se passer de cette énième inutile polémique qui ne fait que ternir plus son image.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *