273161081 473347740831546 1388632462517262110 n

IVOIRIEN NOUVEAU : Ancien président du Burkina, Blaise Compaoré

Entre décembre 2015 et janvier 2016, la justice militaire burkinabé lance 18 mandats d’arrêts internationaux contre Blaise Compaoré, alors en fuite, pour son implication présumée dans l’assassinat de Thomas Sankara.

Ce dernier a été tué lors du coup d’État de 1987 qui a amené Compaoré à la présidence du Burkina Faso jusqu’en 2014.

En avril 2016, la cour d’appel du Burkina Faso en annule une bonne partie sous prétexte que le tribunal « n’avait pas suivi la procédure appropriée lors de l’émission de ces mandats ».

𝘾𝙤𝙢𝙥𝙖𝙤𝙧é 𝙧é𝙨𝙞𝙙𝙚 𝙩𝙤𝙪𝙟𝙤𝙪𝙧𝙨 𝙚𝙣 𝙖𝙫𝙧𝙞𝙡 2016 𝙚𝙣 𝘾ô𝙩𝙚 𝙙’𝙄𝙫𝙤𝙞𝙧𝙚 𝙦𝙪𝙞 𝙡𝙪𝙞 𝙖 𝙖𝙘𝙘𝙤𝙧𝙙é 𝙨𝙖 𝙘𝙞𝙩𝙤𝙮𝙚𝙣𝙣𝙚𝙩é.

En avril 2021, la justice burkinabè décide de la tenue d’un procès sur l’assassinat de Sankara. Compaoré et treize autres personnes sont accusées d’« attentat à la sûreté de l’État », « complicité d’assassinats » et « complicité de recel de cadavres ». Le procès se tient en octobre 2021 mais Compaoré refuse de retourner au Burkina Faso pour être jugé, dénonçant une procédure non équitable.

𝘾𝙤𝙢𝙥𝙖𝙤𝙧é 𝙣𝙚 𝙥𝙚𝙪𝙩 ê𝙩𝙧𝙚 𝙚𝙭𝙩𝙧𝙖𝙙é 𝙙𝙚 𝘾ô𝙩𝙚 𝙙’𝙄𝙫𝙤𝙞𝙧𝙚, 𝙥𝙖𝙮𝙨 𝙙𝙤𝙣𝙩 𝙞𝙡 𝙖 𝙡𝙖 𝙣𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣𝙖𝙡𝙞𝙩é.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *