279815373 5363290247038050 282908783005789537 n

Il égratigne méchamment Belmadi dans une déclaration à la presse : Madjer, un « revenant » jaloux, aigri et revanchard

Le moins que l’on puisse dire est que l’ancienne star de Porto et des Verts de 1982, Rabeh Madjer, digère de plus en plus mal sa double et humiliante déconvenue à la tête de l’équipe de foot D’Algérie. Il vient en effet d’égratigner très sévèrement notre le national, Djamel Belmadi, dans une déclaration faite à la presse, prouvant ainsi, et une fois de plus, la fois de trop sans doute, qu’il manie beaucoup moins bien la balle ronde que l’art de la rhétorique ou de la parlotte. Ce disant, ou ce faisant, il a de nouveau raté une belle occasion de se taire. Et de se terrer aussi.

En effet, dans sa déclaration, il a eu beau mettre des gants et user de formules « aseptisées, il n’en a pas moins cruellement égratigné notre coach bien aimé. « À un moment donné, il faut arrêter de se trouver des excuses, franchement le coach ne nous a pas habitués à ça. Il faut se remobiliser, tirer toutes les leçons de notre échec et revenir plus fort. Arrêtons d’accuser et polémiquer inutilement et mettons nous au travail », a en effet déclaré Madjer, tel que repris par un site sportif proche de nos voisins marocains. Il y révèle subrepticement son esprit jaloux, aigri et revanchard. En effet, dire cela, ou même autre chose à un moment crucial et historique durant lequel l’Algérie a plus que jamais besoin de serrer les rangs et de faire front commun dans son combat au niveau de la FIFA relève, dirait-on presque, de la « félonie ».

La meilleure preuve que l’ancien joueur de l’équipe nationale de football des années 1980 est bel et bien nourri par la haine et la jalousie, c’est qu’à aucun moment, il n’a eu de mot à l’adresse de l’équipe nationale de foot au moment de sa désignation en tant qu’ambassadeur de la Coupe du monde 2022. « Je suis très heureux d’être nommé ambassadeur pour cette Coupe du monde 2022. J’espère être à la hauteur de cette mission qui nous attend. Il s’agit d’un Mondial très attendu pour la première fois dans un pays arabe. J’espère que ce sera une grande réussite. Je souhaite bonne chance à toutes les équipes qui vont participer », a-t-il déclaré en effet. Bref, Madjer vieillit de plus en plus mal, et cesse de se bonifier au fil des ans et des saisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *