273016319 1639285109769416 406881593447594136 n

Eunice Zunon, la fiancée de Tenor: «Si j’ai fait supprimer cette vidéo, c’est juste parce que…»

La web comédienne Eunice Zunon est revenue sur cette affaire concernant l’épouse d’Eric Bailly, qui avait enflammé la toile il y a plus de deux ans.

En juin 2019, Eunice Zunon publiait une vidéo dans laquelle, elle s’étalait sur la transformation de la peau de la belle Vanessa, l’épouse de l’international ivoirien évoluant à Manchester United, Eric Bailly. En effet, Eunice Zunon reprochait à la dulcinée du footballeur ivoirien d’être passée d’un teint naturel noir à un teint clair, voire une peau blanche.

Une vidéo qui après avoir fait le tour des réseaux sociaux, a été supprimée quelques heures plus tard. La raison invoquée par certains médias, Eunice Zunon aurait reçu des appels provenant des avocats du couple Baïlly qui lui ont ordonné de supprimer la vidéo.

Une information démentie par la jeune comédienne ivoirienne qui dit avoir supprimé cette vidéo parce qu’elle a été mal interpretée par la majorité des internautes et non pas parce qu’elle a reçu des menaces de qui que ce soit.

«Mes guerriers de Instagram, dites-moi que vous n’êtes pas aussi dans cette hypocrisie. En voulant me lancer des pierres. Si j’ai fait supprimer cette vidéo, c’est juste parce que les pages ont commencé à mal traduire l’information et non parce qu’on m’aurait menacée. Svp», a publié Eunice Zunon sur son compte Instagram.

Cependant, force est de constater qu’Eunice Zunon n’a vraiment pas digéré cette affaire. Et elle a même confié qu’il s’agissait de l’acte qu’elle regrettait le plus dans son activité sur le web. «Mon montage vidéo que je regrette vraiment aujourd’hui, c’est celui relatif à la femme du footballeur ERIC BAILLY. J’ai beaucoup regretté.

A la base, pour moi, c’était de la plaisanterie mais après, je me suis rendue compte que ce ne sont pas toutes les plaisanteries qui passent. Je m’excuse encore au passage», a-t-elle confié lors de son passage à l’émission Life week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *