cherte de la vie

Côte d’ivoire: Les prix de certaines denrées alimentaires augmentent, personne n’en parle

Paquet de cigarette devenu 1000 fr. Bière devenue 600, huile a augmenté, lait infantile, pour ne citer que ces produits là.

Aucune de ces influenceuses véreuses et des médias locaux ni ces hommes politiques qui divisent les ivoiriens ne viendra lutter contre la cherté de la vie pour vous.

Parlons un instant de ces influenceuses ivoiriennes qui parlent à longueur de journée d’être des femmes battantes. Elles jugent qu’elles sont la cible, habituées à acheter des produits chers, à s’habiller cher, elles ne refuseront pas de manger cher.

L’augmentation de l’huile ne touche pas Emma Lohoues.Le lait ne choque pas Yvi Dero.Le sucre ne dit rien à Coach Hamond.

Jeunes filles, vous suivez en fait des gens qui n’ont pas les mêmes problèmes que vous.Vous suivez des gens qui ne peuvent pas compatir à vos problèmes.Vous suivez des gens qui s’en fichent en vrai de ce que vous pouvez avoir comme problème.Tant que vous mettez les cœur à leur photos, donner des vues à leurs vidéos, ça marche pour elles.

Maintenant après avoir mis les “cœurs”, vous seules vous pleurez sur le chemin du marché ? Vous les servez, et elles, vous desservent ?

Elles ne diront jamais haut ce que vous pensez bas parce qu’elles sont du système, parce qu’elles mangent dans le système, parce qu’elles se nourrissent du système. Elles ne cracheront jamais sur le système.Elles ne viendront jamais crier non à la cherté de la vie. Mais viendront vous demander de mettre les cœurs, qu’on signale le direct.Dans la vie, on ne peut être mouton et berger à la fois.

Il faut choisir une forme, animale ou humaine.L’animal, c’est celui qui suit sans réfléchir, l’assujetti, le manipulé. Le berger, c’est celui qui prend des décisions, des engagements.Face à la cherté à laquelle vos vies sont confrontées, vous pouvez choisir d’être des moutons ou des bergères, cela dépendra de vous.

Mais si vous êtes” Emmalove”, étoile ou caviar, laissez moi vous dire que le lait de votre bébé, vous le paierez au nouveau prix fiscal indiqué, et quand vous finirez d’allaiter votre enfant, vous pourriez aller mettre des cœurs, pour ne pas qu’on signale leur direct.

Dans la vie, ce que tu suis, détermine ce que tu veux dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *