FESCI 1 218x150 1

Congrès de la Fesci: Pourquoi la candidature de Mandela a été rejetée

11e Congrès de la Fesci: Allah Saint-Clair dit “Makélélé” en route pour un second mandat

C’est dans un contexte de violences liées au phénomène des congés anticipés dans les écoles, que la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire ( Fesci) a décidé d’aller en congrès. Ainsi les 17, 18 et 19 décembre 2021, à l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, élèves et étudiants congressistes sont invités à élire le successeur de Allah Saint-Clair dit “Makélélé”, Secrétaire général sortant et candidat à sa propre succession.

Le Mercredi 8 décembre 2021, le comité d’organisation du 11e congrès de la plus importante organisation syndicale des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, a dévoilé la liste des candidats, lors d’un point de presse au siège de la Fesci à Cocody. A en croire les organisateurs, deux candidatures ont été retenues sur les trois réceptionnées par l’instance chargée d’organiser le scrutin. Les congressistes auront à choisir entre le général “Makélélé” et Bamba Mouhamed dit Bamba, un challenger qui ne serait pas à la hauteur du Secrétaire général sortant donné favori par de nombreux “fescistes”.

unnamed 1 1
Congrès de la Fesci: Pourquoi la candidature de Mandela a été rejetée 4

Plusieurs partisans de Traoré Younissou dit National Mandela, dont la candidature a été rejetée car ne remplissant pas les conditions d’éligibilité, ont dénoncé une farce électorale. “Cette élection n’est ni libre, ni juste. Le congrès n’a plus d’enjeu”, a confié un étudiant proche du National Mandela. Selon le PCO,

“la candidature du camarade Traoré Younissou dit National Mandela a été déclarée irrecevable pour dossier incomplet (défaut de demande manuscrite adressée au président du comité d’organisation), et actes de violences et de vandalisme sur l’espace universitaire”.

Quant à Bamba Mouhamed et Allah Saint-Clair, leurs dossiers de candidature ont été jugés recevables et conformes au droit positif, à en croire le comité d’organisation. Élu en juin 2019, au terme du dixième congrès ordinaire de la Fesci, Allah Saint-Clair est bien parti pour briguer un second mandat après avoir succédé à Assi Fulgence Assi alias National AFA. Cette année, les congressistes seront amenés à réfléchir sur la thème: “Quel apport de la FESCI dans la gestion d’une école ivoirienne en déliquescence face aux défis de l’employabilité ? “.

fesci 668x334 1
Congrès de la Fesci: Pourquoi la candidature de Mandela a été rejetée 5

La Fesci a vu le jour, le 21 avril 1990 à la paroisse Ste Famille de la Riviera 2. Son objectif est de défendre les intérêts académiques, matériels et moraux des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire et aussi de contribuer à la formation syndicale, politique et culturelle de ses militants et de favoriser leur épanouissement et leur rayonnement intellectuel et social. Elle a été dirigée par une dizaine de Secrétaires généraux depuis sa création, les plus illustres sont entre autres, Guillaume Soro «Général Bogota» (1995-1998), Charles Blé Goudé « Général Gbapê » ( 1998-2000) et Martial Joseph Ahipaud, le tout premier secrétaire général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *