sipa ap22645264 0000031 scaled 592x296 1643100270 1

Bousculade meurtrière avant le match Cameroun-Comores à l’entrée du stade

Les images sont terrifiantes. Des passionnés du football, morts, piétinés. La CAN endeuillée. La fête qui vire au drame. Inclinons-nous. Et invitons les autorités camerounaises et celles de la CAF à plus de vigilance et surtout à renforcer la sécurité autour des matches.

La Confédération africaine de football a rendu public un communiqué laconique: « La CAF a pris connaissance de l’incident survenu ce lundi soir 24 janvier 2022 au Stade d’Olembé pendant le match de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies entre le Cameroun, pays hôte, et les Comores. ».

Lire aussi Une qualification honteuse du Cameroun face au comores “aidé par la CAF pour gagner?”

Il y a eu mort d’hommes. Bilan officiel non encore communiqué. La CAF a envoyé le secrétaire général de l’institution rendre visite aux blessés dans les centres de santé. Il faut diligenter une enquête pour comprendre les circonstances qui ont conduit à ce drame.

L’alerte avait été donnée lors de la rencontre Côte d’Ivoire-Algérie, le 20 janvier 2022 à Japoma, à Douala. À la fin du match, des spectateurs avaient déjouer la vigilance des stadiers et des forces de sécurité pour envahir la pelouse. Heureusement, plus de peur que de mal ce jour-là. Mais les failles dans le dispositif sécuritaire autour des joueurs surtout étaient ainsi apparues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *