safe image 4

A 72h du verdict de la FIFA, le Ministre des Sports algérien Abderrezak Sebgag  annonce une grande nouvelle ! 

L’Algérie a été éliminée de la Coupe du monde 2022 après sa défaite contre le Cameroun (1-2), mardi 29 mars à Blida. Ce match de barrage des éliminatoires de la Coupe du monde a été marqué par un arbitrage controversé de l’arbitre gambien Bakary Gassama.
Deux jours après cette cruelle élimination pour les Verts, la Fédération algérienne de football (FAF) a annoncé jeudi 31 mars avoir déposé un recours auprès de la FIFA contre l’arbitrage de ce match. La FIFA rendra son verdict jeudi 21 avril.
A cinq jours de la décision de l’instance mondiale du football, le gouvernement algérien monte au créneau pour la première fois en adressant un message à la FIFA.
Ce dimanche, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag a exprimé son souhait que la FIFA restitue l’Algérie dans ses droits après l’arbitrage controversé l’ayant privée de la Coupe du monde 2022.
“L’équipe nationale a été vraiment lésée”, a jugé Sebgag qui s’appuie sur les “preuves” de la Fédération algérienne de football (FAF) qui a déposé un recours contre l’arbitre auprès de l’instance mondiale du football.
“Nous avons été victimes d’arbitrage”, a déploré le ministre, ajoutant que la FAF a présenté toutes les preuves possibles pour confirmer les erreurs d’arbitrage du Gambien Bakary Gassama.

ABDERREZAK SEBGAG ( MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS ALGÉRIENS ) 🎙: NOUS AVONS SUBIE UNE INJUSTICE. LA FAF A SOUMIS TOUTES LES PREUVES NÉCESSAIRE À LA FIFA. LES PREUVES DONNÉES À LA FIFA DÉMONTRENT QUE NOTRE PAYS A SUBIE UNE GRANDE INJUSTICE. ON ESPÈRENT QU’ELLE SERA RÉPARÉ PIC.TWITTER.COM/XX4EEORSXP

— ALGÉRIE FOOTBALL MÉDIA 🇩🇿 (@DZFOOTBALLDZ) APRIL 17, 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *